Menu
  • slide1501

  • slide1502

  • unnamed

  • Biographie d'Alain Marsaud

    Né le 8 Mars 1949 à Limoges (Haute-Vienne), Magistrat honoraire, ancien chef du Service Central de Lutte antiterroriste, Alain Marsaud a mené une carrière judiciaire et de cadre dirigeant d’entreprises privées. Il est aujourd'hui député UMP de la 10ème circonscription des Français de l'étranger comprenant 49 pays du Moyen-Orient et d’Afrique subsaharienne, œuvre dans l’intérêt des 150 000 Français inscrits sur les registres consulaires de 2011, une population en nette augmentation sur l’ensemble de la circonscription.
  • Travail parlementaire

    Membre de la commission des affaires étrangères • Vice-Président du groupe de protection des animaux • Membre des groupe Chrétiens d'Orient et Région du Kurdistan irakien • Président du groupe d'amitié Djibouti • Vice-Président des groupes d'amitié : Comores, Liban, Madagascar • Secrétaire des groupes d'amitié République Centrafricaine et Syrie • Président du Groupe de travail sur la situation en Syrie • Membre de la Commission d'enquête relative aux moyens mis en œuvre par l'État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015 et de la Mission d’Information Liban
  • Déplacement aux Emirats Arabes Unis

    Au cours de son séjour, Alain Marsaud rencontrera la communauté française de Dubai et Abou Dabi lors des différentes permanences parlementaires qu'il tiendra ainsi qu'à l'occasion d'une réunion publique organisée à Dubaï. Il échangera également avec l'Ambassadeur de France sur les sujets d'actualités et aura l'occasion de s'entretenir avec les représentants des entreprises françaises présentent dans le pays lors du gala annuel du French Business Council.
  • Newsletter #16

    Vous êtes nombreux à me solliciter régulièrement sur les difficultés que vous pouvez rencontrer dans votre vie de Français établis hors de France. Il peut arriver que vous soyez plusieurs à rencontrer les mêmes problèmes, c’est pourquoi j’ai décidé de créer une nouvelle rubrique sur mon site internet où vous trouverez les différents échanges que je peux avoir avec certains d’entre vous..
La circonscription
Actualités
Travail Parlementaire

Touche pas à mon vote !

08/03/2017 - 17h34 par Alain Marsaud
Touche pas à mon vote !
Chers amis,
 
A la suite de l’annonce faite ce matin devant l’Assemblée des Français de l’étranger par Matthias Fekl, Secrétaire d’État chargé des Français de l’étranger, de mettre un terme au vote électronique pour les prochaines élections législatives, je vous prie de bien vouloir trouver si dessous mon intervention, dénonçant cette grave atteinte aux droits civiques de nos compatriotes résidant à l’étranger :
 
« Monsieur le Ministre,
Vous venez de nous annoncer à l’instant que les citoyens français vivant à travers le monde, ne pourrons pas voter par Internet aux élections législatives qui se tiennent dans quelques semaines. L’annonce que vous faites ce matin devant l’Assemblée des Français de l’étranger semble avoir été improvisée au cours des dernières heures.
 

Cela fait bien longtemps que vous préparez ce mauvais coup qui va consister à priver une bonne partie de nos compatriotes de choisir librement leurs députés. En avez-vous peur ?

 
Il va donc falloir voter à l’urne dans les consulats. Cela n’est pas sérieux, c’est une véritable régression et notre pays va être moqué pour son incapacité à assurer un scrutin électoral législatif dans des conditions normales, au motif qu’il y aurait des risques de cyber-attaque de je ne sais quel pays.
 
En réalité, vous ne savez rien, personne ne sait rien ! Face à un risque supposé, nous avons une certitude, c’est que nombre de nos électeurs n’auront pas accès aux bureaux de vote, notamment en raison de leur éloignement. Ce n’est pas la première fois que les Français de l’étranger sont victimes de vos décisions à la va-vite reposant sur aucune justification.
 
Cette mesure est totalement anti-démocratique, j’espère que vous ne l’avez pas prise pour favoriser votre camp au détriment des autres. Mais au point où en est ce gouvernement, cela ne m’étonnerait pas. Plusieurs millions d’euros ont été engagées pour cette opération de vote électronique et aujourd’hui le gouvernement s’avère incapable de le mettre en œuvre ! »
 
Je ne me résigne pas à accepter cette situation et je me battrai pour que vous puissiez exercer votre droit de vote !
 
 
Bien à vous,
 
Alain MARSAUD