Menu
La circonscription
Actualités
Travail Parlementaire

Touche pas à mon vote !

08/03/2017 - 17h34 par Alain Marsaud
Touche pas à mon vote !
Chers amis,
 
A la suite de l’annonce faite ce matin devant l’Assemblée des Français de l’étranger par Matthias Fekl, Secrétaire d’État chargé des Français de l’étranger, de mettre un terme au vote électronique pour les prochaines élections législatives, je vous prie de bien vouloir trouver si dessous mon intervention, dénonçant cette grave atteinte aux droits civiques de nos compatriotes résidant à l’étranger :
 
« Monsieur le Ministre,
Vous venez de nous annoncer à l’instant que les citoyens français vivant à travers le monde, ne pourrons pas voter par Internet aux élections législatives qui se tiennent dans quelques semaines. L’annonce que vous faites ce matin devant l’Assemblée des Français de l’étranger semble avoir été improvisée au cours des dernières heures.
 

Cela fait bien longtemps que vous préparez ce mauvais coup qui va consister à priver une bonne partie de nos compatriotes de choisir librement leurs députés. En avez-vous peur ?

 
Il va donc falloir voter à l’urne dans les consulats. Cela n’est pas sérieux, c’est une véritable régression et notre pays va être moqué pour son incapacité à assurer un scrutin électoral législatif dans des conditions normales, au motif qu’il y aurait des risques de cyber-attaque de je ne sais quel pays.
 
En réalité, vous ne savez rien, personne ne sait rien ! Face à un risque supposé, nous avons une certitude, c’est que nombre de nos électeurs n’auront pas accès aux bureaux de vote, notamment en raison de leur éloignement. Ce n’est pas la première fois que les Français de l’étranger sont victimes de vos décisions à la va-vite reposant sur aucune justification.
 
Cette mesure est totalement anti-démocratique, j’espère que vous ne l’avez pas prise pour favoriser votre camp au détriment des autres. Mais au point où en est ce gouvernement, cela ne m’étonnerait pas. Plusieurs millions d’euros ont été engagées pour cette opération de vote électronique et aujourd’hui le gouvernement s’avère incapable de le mettre en œuvre ! »
 
Je ne me résigne pas à accepter cette situation et je me battrai pour que vous puissiez exercer votre droit de vote !
 
 
Bien à vous,
 
Alain MARSAUD