Menu
  • slide1501

  • slide1502

  • unnamed

  • Biographie d'Alain Marsaud

    Né le 8 Mars 1949 à Limoges (Haute-Vienne), Magistrat honoraire, ancien chef du Service Central de Lutte antiterroriste, Alain Marsaud a mené une carrière judiciaire et de cadre dirigeant d’entreprises privées. Il est aujourd'hui député UMP de la 10ème circonscription des Français de l'étranger comprenant 49 pays du Moyen-Orient et d’Afrique subsaharienne, œuvre dans l’intérêt des 150 000 Français inscrits sur les registres consulaires de 2011, une population en nette augmentation sur l’ensemble de la circonscription.
  • Travail parlementaire

    Membre de la commission des affaires étrangères • Vice-Président du groupe de protection des animaux • Membre des groupe Chrétiens d'Orient et Région du Kurdistan irakien • Président du groupe d'amitié Djibouti • Vice-Président des groupes d'amitié : Comores, Liban, Madagascar • Secrétaire des groupes d'amitié République Centrafricaine et Syrie • Président du Groupe de travail sur la situation en Syrie • Membre de la Commission d'enquête relative aux moyens mis en œuvre par l'État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015 et de la Mission d’Information Liban
  • Déplacement aux Emirats Arabes Unis

    Au cours de son séjour, Alain Marsaud rencontrera la communauté française de Dubai et Abou Dabi lors des différentes permanences parlementaires qu'il tiendra ainsi qu'à l'occasion d'une réunion publique organisée à Dubaï. Il échangera également avec l'Ambassadeur de France sur les sujets d'actualités et aura l'occasion de s'entretenir avec les représentants des entreprises françaises présentent dans le pays lors du gala annuel du French Business Council.
  • Newsletter #16

    Vous êtes nombreux à me solliciter régulièrement sur les difficultés que vous pouvez rencontrer dans votre vie de Français établis hors de France. Il peut arriver que vous soyez plusieurs à rencontrer les mêmes problèmes, c’est pourquoi j’ai décidé de créer une nouvelle rubrique sur mon site internet où vous trouverez les différents échanges que je peux avoir avec certains d’entre vous..
La circonscription
Actualités
Travail Parlementaire

La réalité de Boko Haram

08/05/2017 - 14h15 par Alain Marsaud
La réalité de Boko Haram

J’ai profité de mon entretien du vendredi 05 mai avec Sali Dairou, député de Maroua au nord du Cameroun, Président de la commission de la défense de l’Assemblée nationale camerounaise pour évoquer à Yaoundé, l’évolution du groupe Boko Haram.

C’est bien sûr la préoccupation n°1 du pays, bien avant la situation économique. Le gouvernement camerounais a mis en place un droit de suite militaire et opérationnel sur le Nigeria, sur une profondeur de 30 kilomètres, permettant de poursuivre Boko Haram en territoire limitrophe. Des drones fournis à la coalition par les pays occidentaux permettent de prévenir les déplacements des groupes, entrainant ainsi une modification de leur stratégie. Nous sommes passés de la guérilla de groupes combattants en nombre à des attentats suicides individuels sur les marchés, commis par des jeunes de 10 à 15 ans, endoctrinés et souvent drogués. Les bases arrières sont parait-il en cours de destruction et des comités de vigilance sont mis en place dans les villages pour alerter et pour éviter les incursions de personnes non connues dont certaines sont porteuses de ceintures explosives.

En cas d’intrusion d’une personne non connue et après première sommation, celle-ci est abattue par ces comités de vigilance. En réalité Boko Haram répond à une préoccupation tribale car c’est la tribu des KANOURIS, située de chaque côté de la frontière qui constitue, qui arme et qui assiste Boko Haram dans ses opérations guerrières.

Il existe dès lors une connivence très forte au sein de cette ethnie qui semble être un réel obstacle au règlement de ce conflit. Le Président de la commission de la défense nous laissait entendre qu’un événement imminent se préparait, il s’agissait de la libération de quelques 10aines de jeunes filles enlevées quelques années plus tôt et détenues dans la forêt SAMBISA.